cityname France

ckcity Fr

pageLoadNum 1

ck_is_first_page vrai

isBgAdPage vrai

Newsletter subscriptions 0

auto show newsletter modal cookie false

Citizen Kid
17550

Les centres aérés au cœur de l’été


Colonies ou grands-parents : pendant les vacances d'été, les modes de garde s'enchaînent et ne se ressemblent pas. Autre solution : les centres aérés ! CitizenKid vous offre un petit tour d'horizon pour tout savoir sur

Une bonne idée pour les plus jeunes

Appelés aussi centres de loisirs, les centres aérés accueillent vos enfants toute l'année (mercredi et petites vacances), mais également durant l'été. Les enfants sont encadrés par des professionnels et se voient proposer des activités diverses, à l'intérieur comme au grand air. Certains centres vont même jusqu'à organiser des mini séjours à la campagne, la mer ou la montagne, entre deux et cinq jours, pour dépayser les enfants.
Généralement, les centres aérés ouvrent leurs portes aux bambins de 3 à 12 ans. Leur grand avantage par rapport à la colonie reste qu'ils sont ouverts durant tout l'été pour accueillir vos enfants en continu ou occasionnellement. Les plus petits comme les plus sensibles préféreront les centres aérés à la colonie, car ils pourront rentrer dormir à la maison.

Les centres aérés en pratique

Sachez que les centres aérés trouvent normalement leur place dans les écoles primaires (pour les 6-12 ans) et maternelles (pour les 3-5 ans), il vous faudra donc commencer tout simplement par vous renseigner dans l'établissement où sont scolarisés vos enfants.
La plupart des centres aérés vous demandent de préinscrire vos enfants entre avril et juin pour les vacances d'été. Les places se font en effet beaucoup plus rares qu'en colonie et les organisateurs ont besoin de connaître à l'avance le nombre exact d'enfants afin de prévoir les repas, le personnel ou les sorties.
Côté horaires, les centres aérés s'adaptent aux heures de bureau et accueillent généralement les enfants de 8 h 30 à 18 h 30. Le tarif varie entre 10 et 20 euros par jour selon les villes. Les mairies tentent de proposer différents tarifs en fonction des revenus de la famille. Les allocataires CAF, quant à eux, peuvent sous certaines conditions bénéficier des « bons vacances centres aérés » qui équivalent à une réduction d'environ 3,50 euros par jour et par enfant.

Vos enfants fréquentent-ils les centres aérés ? Racontez-nous...

Mis à jour par Nadège Bonnaire le 8 oct. 2010
Article créé le 20 juil. 2010

Aucun avis sur cet article

Me connecter et gagner +15 Kidipoints

| Anonyme