cityname Strasbourg

ckcity St

pageLoadNum 1

ck_is_first_page vrai

isBgAdPage vrai

Newsletter subscriptions 0

auto show newsletter modal cookie false

Citizen Kid

Bateaux Nicols +3 ans

Nicols
credits

Résumé

Nicols est un constructeur et loueur de bateaux de rivière français. Les familles de Strasbourg ont l'occasion d'embarquer sur une vedette fluviale et de naviguer en toute autonomie sur les canaux d'Alsace ou de la France entière, pour une croisière inoubliable avec les enfants...

Bateaux Nicols

49300 Cholet
02 41 56 46 56
www.nicols.com

Voir les infos pratiques

Aucun avis sur ce lieu

Me connecter et gagner +15 Kidipoints

| Anonyme
Ma note :

Informations pratiques

Téléphone :

02 41 56 46 56

Résumé

Tourisme fluvial en famille, loin de la foule et des sentiers battus.

Louer un bateau sans permis à Strasbourg

23 modèles de bateaux répartis en 4 gammes s'offrent aux familles qui souhaitent louer une embarcation. La capacité d'accueil varie de 2 à 12 personnes.

Des vedettes confortables, conviviales et élégantes, avec de multiples fonctions : terrasse pour déjeuner en extérieur, toit solarium ou encore piscine chauffée et remorquée... Tout est là pour que votre tribu passe un séjour optimal.

Nouveauté 2018 : les familles peuvent désormais opter pour l'éco-tourisme à bord du Sixto Green, un bateau qui fonctionne à propulsion 100 % électrique.

Une croisière autonome en famille

Le temps d’un week-end, de quelques jours et jusqu'à deux semaines, les familles ont le choix entre 23 destinations proposées par Nicols pour sillonner les canaux et rivières de France, d'Allemagne et du Portugal.

En Alsace, Nicols possède deux bases, à Harskirchen et à Saverne. De ces points de départ, plusieurs itinéraires sont suggérés aux familles, suivant le temps de croisière souhaité et les lieux qu'elles désirent découvrir.

Le jour du départ, une équipe de Nicols donne les consignes de navigation aux plaisanciers, qui ne tardent pas à maîtriser la conduite aisée et instinctive des bateaux.

Article créé par Bonnie Dupont le 25 mai 2018