cityname France

ckcity Fr

pageLoadNum 1

ck_is_first_page vrai

isBgAdPage vrai

Newsletter subscriptions 0

auto show newsletter modal cookie false

Citizen Kid

L’histoire de Babar, le petit éléphant - Agathe Mélinand +5 ans

L’histoire de Babar, le petit éléphant
credits

Ça parle de quoi ?

De la rencontre entre Babar et Francis Poulenc naît le spectacle pour enfants L'histoire de Babar, le petit éléphant. Un conte musical pour redécouvrir le roi des animaux.

Cave Poésie | Toulouse
Du 21 avr. 2015 au 25 avril 2015

Cave Poésie
71 rue Taur
31000 Toulouse

Babar est de retour

Plongez dans l'histoire merveilleuse de Babar et retrouvez les personnages de Céleste, la vieille dame et le vieux roi des éléphants dans un spectacle pour enfants tendre et drôle.

Découvrez la véritable histoire de Babar, comment sa maman fut tuée par un chasseur et comment il devint roi de son pays.

De sa fuite à sa rencontre avec la vieille dame, Babar est un personnage incontournable de la littérature jeunesse.

Un spectacle en musique

Francis Poulenc (1899-1963) composa L'histoire de Babar, le petit éléphant, pour récitant et piano, entre 1940 et 1945, alors qu'il s'éloignait de la musique tonale, au grand dam de sa nièce de trois ans.

Lasse d'entendre les trouvailles atonales de son oncle, elle posa un jour son album de "Babar" de Jean de Brunhof sur le piano et demanda à Poulenc de le jouer.

C'est ainsi, dit-on, que Poulenc commença à improviser autour de cette histoire...

Selon la technique du mélodrame, la création de Poulenc fait dialoguer récit et musique.

Durée 30 minutes - Dès 5 ans

Mise en scène : Agathe Mélinand.

Mis à jour par Léa Couchellou le 25 janv. 2017
Article créé le 16 mars 2010

Toulouse

Cave Poésie
Du 21 avr. 2015 au 25 avril 2015

> Voir les dates et les horaires

Toulouse

ThéâtredelaCité
Du 2 févr. 2016 au 13 février 2016

> Voir les dates et les horaires

Toulouse

Théâtre du Capitole
Le 5 févr. 2017

> Voir les dates et les horaires

Aucun avis sur cette sortie

Me connecter et gagner +15 Kidipoints

| Anonyme
Ma note :