cityname Paris

ckcity Pa

pageLoadNum 1

ck_is_first_page vrai

isBgAdPage vrai

Newsletter subscriptions 0

auto show newsletter modal cookie false

Citizen Kid

Le Hasard Ludique

Le Hasard Ludique : terrasse

Résumé

Pour manger, boire ou participer à un atelier, les familles se rendent au Hasard Ludique. Le lieu culturel hybride situé dans le 18e arrondissement de Paris invite les enfants à un brunch, un spectacle ou une activité extra-scolaire. Avis aux curieux...

Le Hasard Ludique
128, Avenue de Saint-Ouen
75018 Paris
09 81 98 67 55
www.lehasardludique.paris

Voir les infos pratiques

Photos

Aucun avis sur ce lieu

Me connecter et gagner +15 Kidipoints

| Anonyme
Ma note :

Informations pratiques

Horaires :

Du mardi au dimanche de 12h à 0h sauf le samedi, fermeture à 2h

Fermeture :

Lundi

Téléphone :

09 81 98 67 55

Résumé

Salle de spectacle et restaurant, le Hasard Ludique est abrité par une ancienne gare situé aventure de Saint-Ouen à Paris. Une adresse pour les familles. 

Le Hasard Ludique à découvrir en famille

Ouverte en 1863, la gare de Saint-Ouen ferme en 1934. Quatre ans plus tard, elle devient le cinéma indépendant "Le Lumière", qui projète les classiques de l'époque. Dans les années 70, la gare devient le "bazar discount incontournable du quartier".

Rachetée en 2010 par la Mairie de Paris, elle est attribuée au Hasard Ludique en 2013 qui la réhabilite et ouvre ses portes en avril 2017.

Des activités pour les enfants à Paris

L'adresse parisienne est aujourd'hui un lieu culturel qui fait office de salle de spectacles mais aussi de bristrot gourmand, 'espace de pratique artistique collective...

Un lieu de découvertes pour petits et grands qui organise aussi bien un atelier sérigraphie qu'un cours de comédie musicale, une séance de méditation, de l'éveil pour tout-petits, des stages dessin ou encore du théâtre d'improvisation.

Le bar et le restaurant accueillent les familles pour le déjeuner comme le dîner, et proposent des brunchs le week-end avec une formule enfant.

Mis à jour par Charlotte Loisy le 31 mai 2018
Article créé le 4 sept. 2017