cityname Nantes

ckcity Na

pageLoadNum 1

ck_is_first_page vrai

isBgAdPage vrai

Newsletter subscriptions 0

auto show newsletter modal cookie false

Citizen Kid

Stereolux +5 ans

Stereolux : restaurant en famille

Résumé

StereoLux c'est la vie, la joie, le peps et la musique, pour les oreilles de tout âge ! Découvrez le programme des spectacles, ciné-concerts et ateliers numériques pour enfants : une programmation qui donne envie à Nantes.

Stereolux
4 boulevard Léon Bureau
44000 Nantes
02 40 43 20 43
www.stereolux.org

Voir les infos pratiques

Photos

Aucun avis sur ce lieu

Me connecter et gagner +15 Kidipoints

| Anonyme
Ma note :

Informations pratiques

Horaires :

Tous les jours de 13h à 18h30

Téléphone :

02 40 43 20 43

Résumé

Le projet Stereolux est porté par l'équipe de l'association Songo qui gère L'Olympic et son projet artistique et culturel depuis 1995.

Le projet Stereolux à Nantes

Le but est d'organiser des concerts, des créations autour des musiques actuelles et des arts numériques, ainsi que des spectacles pour les enfants et des ateliers pour les scolaires.

Deux salles programment toute l'année de nombreux concerts : reggae, métal, techno, hip-hop, variété, musique underground... Les familles y découvrent et écoutent aussi bien des stars internationales que des artistes émergents.

Des conférences sont également organisées autour de sujets de société ou de tendances artistiques du moment pour s'informer sur le monde numérique. Des installations, des expositions temporaires et des performances sont régulièrement au programme de la salle.

Spectacles et activités pour les enfants

Danse, vidéo, musique... Les enfants ne s'y ennuient pas. Entre les ciné-concerts, les spectacles multimédia, les ateliers numériques : il y en a pour tous les goûts et tous les âges. Une programmation pensée pour le jeune public.

Les familles peuvent aussi s'y détendre en profitant du bar et du restaurant situé dans le hall. L'espace est soigneusement décoré et toujours dans une ambiance détendue.

Mis à jour par Hélène Saint-Martin le 15 déc. 2017
Article créé le 3 nov. 2011