cityname Rennes

ckcity Re

pageLoadNum 1

ck_is_first_page vrai

isBgAdPage vrai

Newsletter subscriptions 0

auto show newsletter modal cookie false

Citizen Kid

Théâtre de Poche - Hédé +6 ans

Théâtre de Poche - Hédé
Théâtre de Poche - Hédé

Résumé

Le Théâtre de Poche à Hédé-Bazouges près de Rennes propose des spectacles jeune public insolites, ainsi que des ateliers théâtre et des événements saison après saison...

Théâtre de Poche - Hédé
4, Rue Saint-Louis
35630 Hédé-Bazouges
09 81 83 97 20
theatre-de-poche.com

Voir les infos pratiques

Aucun avis sur ce lieu

Me connecter et gagner +15 Kidipoints

| Anonyme
Ma note :

Informations pratiques

Tarifs :

– A
Plein tarif / réduit / jeune : 13€ / 10€ / 8€
– B
Très jeune public et lieux insolites
Plein tarif / réduit / jeune : 10€ / 8€ / 6€

Accès :

À 15 mn de Rennes et 30 mn de St-Malo
Axe Rennes – St-Malo – sortie Hédé
Bus Illenoo n°8A – arrêt Bel Air St-Symphorien.

Horaires :

Du lundi au vendredi de 10h à 17h  (20h les soirs de spectacle)
Le samedi les jours de spectacles de 14h à 20h

Téléphone :

09 81 83 97 20

Résumé

Fondé en 1974, le Théâtre de Poche est un théâtre intercommunautaire de la Bretagne qui accueille le public avec une programmation originale et variée.

Le Joli Collectif

Le Joli Collectif est une association qui, depuis 2010, s'occupe de la direction artistique et de la gestion du Théâtre de Poche.

Le collectif propose de nombreuses créations en résidence et accueillent également des spectacles originaux, adaptés à tout type de public.

Tous les ans, le Théâtre de Poche organise son Festival #Bonus pour le plus grand bonheur des Bretons.

Un théâtre adapté aux enfants

En plus de représentations spéciales jeune public, le théâtre propose aussi des stages, des rencontres et des cours :

  • Cours 6-10 ans : le mercredi de 14h à 15h30

  • Cours 10-11 ans  : le mercredi de 16h à 17h30

  • Cours 12-18 ans : le mercredi de 18h à 19h30

Des ateliers ponctuels sont également proposés ainsi que des cours pour les adultes.

Article créé par Laura Dupra le 2 nov. 2017