cityname France

ckcity Fr

pageLoadNum 1

ck_is_first_page vrai

isBgAdPage vrai

Newsletter subscriptions 0

auto show newsletter modal cookie false

Citizen Kid
18606

Cours à domicile : quand la maison devient école


Manque de moyens dans les écoles, désir de respecter les rythmes de l'enfant, école trop éloignée... les raisons de préférer les cours à domicile sont nombreuses. Mais l'école à la

Cours à domicile : un choix encore marginal en France

En France, la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) suit de près l'enseignement à la maison. C'est dire la suspicion qui pèse sur ce choix. Cause ou conséquence, en France, l'école à domicile demeure marginale : elle concerne seulement 13 500 enfants de 6 à 11 ans, alors qu'aux États-Unis ils seraient plus d'un million.
Ici comme là-bas, les parents optent pour les cours à domicile moins pour des motifs religieux que pour des raisons pédagogiques. Les plus petits ont souvent leurs parents comme professeurs, tandis que les plus grands se tournent vers le CNED (Centre national d'enseignement à distance).

Les atouts des cours à domicile

Les cours à domicile permettent en effet aux parents de s'adapter aux difficultés particulières de leur enfant, telles que la dyslexie, ou bien de répondre à un mal-être lorsque la scolarisation s'est mal passée.
L'école n'est pas obligatoire, mais l'instruction oui. Donc, les parents peuvent très bien opter pour les cours à domicile, à condition de respecter un certain niveau et contenu de l'enseignement. Et depuis 1998, les contrôles de l'Éducation nationale sont renforcés.
Concernant la socialisation des enfants scolarisés à domicile, la plupart d'entre eux sont en contact avec des personnes de tous les âges. Et rien n'empêche les parents de les inscrire dans un centre de loisirs ou un club de sport.

Que pensez-vous de ce choix ? Donnez-nous avis...

Mis à jour par Nicolas (Paris) le 7 févr. 2012
Article créé le 7 sept. 2010

3 avis sur cet article

  • Je suis justement en train de me poser la question, je ne sais pas trop quoi faire. Je suis tentée pour les cours à domicile mais ce que je redoute c'est de ne pas être a la hauteur même si je pense dans ce cas prendre des cours par correspondance, cours privé comme le CNED mais avec des présentations plus attractives. Serais-je capable ou non? Dois je essayer? Pour la sociabilisation, ça ne me fait pas du tout peur. Un enfant a toujours des liens sociaux : la famille, les activité sportives ou artistique à coté, les sorties, les rencontres à des ateliers enfants... et les invitations à ses copines de maternelle ! Non en fait ce que je redoute c'est plutôt du point de vue de mes capacités, être à la hauteur de cette responsabilité. En même temps je veux que ma fille ne subisse pas le stress permanent de l’école, qu'elle puisse finalement avoir des "cours particulier" adaptés a elle toute seule, qu'elle ne passe pas 10h par jour en contact seulement avec des gamins du même age qu'elle, ce n'est pas ce qui fait mûrir un enfant. Je voudrais la rendre confiante, autonome et prête pour son avenir. C'est dur...

  • Pour
    Je suis pour à 100% si le parent est conscient du temps que ça va lui demander. C'est un réel investissement pour le parent qui fait le choix de faire cours lui-même à ses enfants, mais c'est également très gratifiant. La socialisation peut se faire dans les clubs sportifs le mercredi et le samedi.

  • l'ecole à domicile
    etant moi même enseignante, j'apprehende pour la rentrée de ma fille en 6eme et j'y pense mais la sociabilisation par l'école lui manquerait peut etre?

Me connecter et gagner +15 Kidipoints

| Anonyme