cityname France

ckcity Fr

pageLoadNum 1

ck_is_first_page vrai

isBgAdPage vrai

Newsletter subscriptions 0

auto show newsletter modal cookie false

Citizen Kid
Le Tour du monde en 80 jours : Passepartout et Phileas dans le désert

Le Tour du monde en 80 jours : du classique de Jules Verne au film d'animation


Oui, le classique de Jules Verne "Le Tour du monde en 80 jours" a été revisité bien des fois. Mais jamais de façon aussi fun ! Retrouvez les célèbres Passepartout et Phileas dans un film d'animation pour enfants dès le 4 août 2021.

Phileas Fogg et Passepartout : du livre au grand écran

L'histoire est simple : accompagné de Passepartout, Phileas accepte le pari fou de faire le tour du monde en seulement 80 jours. Mais de Jules Verne au film d'animation, il y a plusieurs pas...

Réalisé par Tourneux, le long-métrage pour enfants revisite à sa sauce le classique de la littérature. Le célèbre écrivain nantais avait choisi pour personnage principal un gentleman qui place l'honneur au-dessus de tout. En 2021, Phileas Fogg devient Phileas Frog, une grenouille espiègle qui arnaque comme il respire. Rien à voir donc...

Dans le roman, son acolyte Passepartout n'est autre que son valet de chambre. Ici, le metteur en scène a préféré un duo sans "relation de soumission". Passepartout devient un ouistiti naïf qui ne rêve que d'une chose : voyager ! Fan des grands explorateurs, il souhaite à tout prix s'évader de son île morne (qui plus est habitée par de grossiers personnages : les crevettes !). Mais sa mère surprotectrice ne l'entend pas de cette oreille et veille au grain, prête à bondir sur lui dès qu'elle aperçoit un sac à dos ou une carte du monde... Jusqu'à l'arrivée spectaculaire de Phileas, juché sur une planche de surf, et débarquant en catastrophe au sommet d'une immense vague.

Le ouistiti va profiter de cette rencontre pour entreprendre l'aventure de sa vie. Phileas tentera bien de duper l'innocent Passepartout mais il est entraîné malgré lui dans un défi incroyable : faire le tour du monde en 80 jours... À la clé ? Des millions !

Le Tour du monde en 80 jours : Aouda montre la vallée
credits

Tout comme dans le livre, le duo formé par Phileas et Passepartout fonctionne bien. Ils affrontent les péripéties ensemble et se révèlent complémentaires, l'un plus savant et l'autre plus courageux. Mais dans "Le Tour du monde en 80 jours" version 2021, il s'agit davantage de deux anti-héros. Phileas est un escroc sans scrupule qui se révèle bien plus généreux qu'on ne l'aurait pensé... Passepartout est très intelligent, a passé la majorité de sa vie le nez dans les bouquins, mais se découvre beaucoup de sang-froid et se montre de plus en plus débrouillard. D'imparfaits, les protagonistes passent à aventuriers pleins d'avenir. Ils murissent, ils apprennent à se découvrir l'un l'autre au fur et à mesure, et à se connaître davantage eux-mêmes. Le duo évolue ensemble et s'avère très attachant. Petits et grands spectateurs tombent vite sous leur charme.

Autre personnage important du livre : la princesse ! Si dans le film d'animation, elle est une jeune femme sans défense que les deux héros viennent sauver d'une mort certaine après la mort de son époux, il en est tout autrement dans le film d'animation... Aouda est une baroudeuse qui a fui son statut de princesse et est bien mieux dans sa peau en aventurière aguerrie qu'en souveraine. Elle qui a construit toute seule un "avion-libellule" se révèlera d'une aide précieuse dans la quête de Phileas et Passepartout. Une pilote hors pair !

Son caractère bien trempé ne l'empêchera pas de ressentir de la tendresse pour le duo improbable, allant même jusqu'à embrasser leur cause. De duo, on passe à un trio ! Moderne, pétillant... Les enfants vont les adorer.

Le Tour du monde en 80 jours : désert
credits
 
Le Tour du monde en 80 jours : en ville
credits

Aventure : du spécialiste de la littérature au cinéma pour enfants

Comme avec Jules Verne, le film d'animation est une vraie aventure ! Le voyage entrepris par Phileas et Passepartout, leur "tour du monde en 80 jours", est ponctué de nombreux rebondissements. Après une croisière périlleuse en mer, ils échouent en plein cœur d'un désert extrêmement menaçant. Sables mouvants, chaleur accablante, soif assurée, "scorpions-bikers" très agressifs... Le départ se fait sur les chapeaux de roue (c'est le cas de le dire) !

Adapté aux enfants, le long-métrage est en effet très rythmé. Les péripéties ne s'arrêtent jamais : on passe d'un danger à un autre, d'une rencontre à une autre, d'un paysage à un autre... Les décors variés et colorés plongent les jeunes spectateurs dans des atmosphères uniques et joyeuses. Le sable fait place à une ville orientale à la vie débordante et au marché aux épices enivrant. Puis l'on embarque à bord d'un train type Orient Express et l'on pénètre dans une épaisse et mystérieuse jungle peuplée d'étranges créatures...

Le fil conducteur ? L'Agent Fix ! Déterminée, la policière suit les deux héros depuis le village de gambas. Elle se doute que Phileas cache quelque chose et est bien décidée à découvrir son passé, quoi qu'il en coûte. Les courses poursuites entre elle et la grenouille se suivent donc, mais ne se ressemblent pas ! Que ce soit sur le toit d'une locomotive ou au-dessus de l'océan, le paysage a beau varier, Fix ne reculera devant rien pour lui mettre la main dessus...

Le Tour du monde en 80 jours : mouette
credits

Une touche d'humour pour le film d'animation

Et c'est bien là aussi que le film d'animation varie de la version originale... Le ressort comique est omniprésent. De la nonchalance de Phileas à la naïveté de Passepartout en passant par l'entêtement de Fix ou la force d'Aouda, on est séduit par la légèreté qui se dégage d'un voyage pourtant fort périlleux.

Le flirt qui s'installe malgré eux entre Phileas et Aouda, le côté tête-en l'air de Passepartout qui parle explorateurs à une passagère du train pendant que son compagnon se fait malmener de l'autre côté de la fenêtre, des rencontres loufoques, des répliques amusantes, de nombreux gags... Les enfants savourent les plaisanteries servies, tantôt légères et tantôt décalées.

Car les parents aussi ont de quoi faire. La mise en scène emprunte au cinéma "des grands" pour envoyer des clins d’œil aux adultes. De quoi se sentir happés eux aussi dans l'aventure de ce "Tour du monde en 80 jours" et surtout, de quoi passer un bon moment en famille pendant les vacances d'été.

Produit par Studio Canal et CottonWood Media, le film d'animation donne des envies d'ailleurs et transmet aux enfants la curiosité du monde, aussi vaste que fou. L'autre, la nature, les inventions... Les découvertes sont infinies pour tous les âges : c'est parti pour l'aventure !

Phileas et Passepartout débarquent dans les salles de cinéma le 4 août 2021 et n'attendent plus que vous pour rire et vibrer. Dites "ouistitiiii" !

Le Tour du monde en 80 jours : statues
credits

>> Retrouvez toutes les photos, vidéos et infos du film sur la fiche CitizenKid

"Une belle histoire d'amitié, remplie de couleurs chatoyantes, d'animaux sauvages, de courses poursuites et d'humour. "Le Tour du monde en 80 jours" est un agréable film à voir en famille dans les salles cet été."

>> Et découvrez notre critique sur l'onglet "Avis"

Le Tour du monde en 80 jours : coucher de soleil
credits

Vos places de cinéma à gagner sur CitizenKid

Alerte bon plan ! Parce qu'on adore vous gâter, tentez dès maintenant de gagner des places de cinéma pour aller voir le film en famille pendant les vacances.

En effet, CitizenKid organise un jeu-concours spécial "Le Tour du monde en 80 jours" sur notre rubrique "bons plans". À vous de jouer les aventuriers !

>> Jusqu'au 3 août, participez à notre concours pour gagner vos billets

"Le Tour du monde en 80 jours"
Réalisé par Samuel Tourneux (nommé aux Oscars pour le court-métrage "Même les pigeons vont au paradis", "LEGO City", courts métrages "Minions"...)
Durée : 1h20
Au cinéma le 4 août 2021
Dès 6 ans

Mis à jour par Charlotte Loisy le 22 juil. 2021
Article créé le 21 juil. 2021

Aucun avis sur cet article

Me connecter et gagner +15 Kidipoints

| Anonyme