cityname Lyon

ckcity Ly

pageLoadNum 1

ck_is_first_page vrai

isBgAdPage vrai

Newsletter subscriptions 0

auto show newsletter modal cookie false

Citizen Kid
Lumignons

Fête des Lumières à Lyon : les origines du 8 décembre


Issue d’une tradition séculaire, la Fête des Lumières de Lyon est devenue, au fil du temps, une incomparable vitrine de la création contemporaine en matière de mise en lumière des édifices. Mais pour les Lyonnais, elle est bien plus que cela !

Une fête religieuse pluri-centenaire

Les lointaines origines de la Fête des Lumières remontent à 1643, alors que la peste faisait rage et décimait la population lyonnaise.

Cette année-là, les instances religieuses et les notables firent la promesse de rendre hommage à la Vierge Marie si l’épidémie cessait.

Et c’est ce qui se produisit le 8 septembre. Dès lors, cette date devint un jour de célébration unique dans la vie de la cité.

Du 8 septembre au 8 décembre

200 ans plus tard, les Lyonnais honoraient toujours leur engagement.

Mais le 8 septembre 1852, alors qu’une statue de la Vierge Marie s’apprêtait à être inaugurée à la chapelle de Fourvière, la population dut renoncer à la fête : de violentes intempéries firent sortir la Saône de son lit, paralysant ainsi la ville.

Les festivités furent alors reportées au 8 décembre de la même année. Mais décidément, la météo avait décidé de faire des siennes : un violent orage éclata dans la journée, entraînant, une fois encore, l’annulation de l’événement.

Premières illuminations

Voyant le temps s’améliorer alors que la nuit tombait, les Lyonnais, dans un élan de liesse populaire, illuminèrent les façades des maisons avec des bougies et des feux de Bengale et se précipitèrent en masse dans la rue.

Ce jour-là, la tradition des "lumignons" vit le jour.  Depuis, ce rituel se renouvelle chaque année : les Lyonnais ornent leurs fenêtres et balcons avec des milliers de petites bougies, dont la douce lumière enveloppe et réchauffe une ville engourdie par le froid hivernal.

Tout en continuant de respecter cette tradition, la Fête des Lumières s’est muée, depuis plus de 10 ans, en un événement urbain incomparable, lié à l’ambitieuse politique de mise en lumière du patrimoine de la ville.

Désormais, Lyon devient chaque année, durant quatre soirs autour du 8 décembre, le principal rendez-vous de la création lumière, fédérant des artistes de tous horizons, et attirant des millions de visiteurs, de France ou d’ailleurs…

Une belle histoire, non ?

Publié par Hélène Saint-Martin le 12 nov. 2018
Article créé le 8 nov. 2012

1 avis sur cet article

  • C'est une fête magnifique et magique, à voir au moins une fois. On en prend plein les yeux.

Me connecter et gagner +15 Kidipoints

| Anonyme