cityname France

ckcity Fr

pageLoadNum 1

ck_is_first_page vrai

isBgAdPage vrai

Newsletter subscriptions 0

auto show newsletter modal cookie false

Citizen Kid
Le Slow Parenting : une nouvelle façon d'éduquer ses enfants
© Jeniffer Araújo - Unsplash

Le Slow Parenting : une nouvelle façon d'éduquer ses enfants


Vous avez l'impression que tout va trop vite au sein de votre famille, de ne pas assez profiter de vos enfants, d'être trop stressés en tant que parents ? Respirez un bon coup et laissez-vous tenter par le slow parenting, une nouvelle technique d'éducation qui vous apprend à prendre votre temps...

Qu'est-ce que le slow parenting ?

Dans un monde qui va à 100 à l'heure, le slow parenting émerge comme une nouvelle tendance d'éducation visant à se recentrer sur le bien-être de la famille.

En effet, les emplois du temps des parents sont souvent chargés : entre l'école, la nounou, les activités extrascolaires, les réunions de famille ou encore les rendez-vous médicaux, il est parfois difficile de dégager un créneau pour se retrouver.

Né aux États-Unis dans les années 80, le mouvement du slow parenting prend le contre-pied de la course à la performance. Dans notre société actuelle, plus on en fait et plus on apparaît comme un parent parfait.

Or, en essayant de jongler entre toutes ces activités, on se retrouve souvent débordés, stressés, et les enfants le ressentent. Le slow parenting apprend aux petits comme aux grands à lever le pied, à prendre le temps pour passer des moments de qualité en famille, sans regarder la montre.

Pourquoi c'est important ?

De plus en plus d'enfants subissent des angoisses et du stress dès leur plus jeune âge. Les parents, en voulant les aider à s’épanouir et à trouver leur voie, ont tendance à les "sur-solliciter".

Il faut avoir de bonnes notes à l'école, avoir une ou plusieurs activités extrascolaires, avoir des copains et des copines, voir ses grands-parents, préférer les jeux "intelligents"... C'est beaucoup demander pour les kids !

En leur proposant constamment des activités, les parents ne leur laissent pas le temps de souffler. Il est parfois important de s'ennuyer : cela permet de réfléchir soi-même à une façon de s'occuper, que ce soit par l'imagination, avec un jeu ou même en restant sans rien faire.

Le slow parenting permet d'éviter de mettre trop de pression sur les épaules des enfants. On souhaite toujours le meilleur pour notre progéniture mais parfois, ce qu'on préconise n'est pas toujours adapté à la personnalité des kids. Laissez-leur le temps de se trouver, d'apprendre ce dont ils ont envie et ce dont ils ont besoin par eux-mêmes, sans les orienter dans la direction qui vous convient le mieux.

Comment le mettre en place au sein de votre famille ?

Des techniques vous permettent d'adopter le slow parenting sans trop chambouler votre mode de vie :

  • Ne plus être aussi strict sur les horaires : plus facile à dire qu'à faire ! L'école, les transports en commun ou les rendez-vous n'attendent pas. Essayez cependant d'aménager le temps de la famille de façon à moins vous presser. Tout le monde se couche plus tôt pour se lever un peu plus tôt le matin et ainsi, prendre son temps pour se préparer afin de commencer la journée du bon pied. À l'heure du repas, si votre enfant fait quelque chose, laissez-lui cinq minutes pour finir et ne l'obligez pas à venir à table sur le champ : le dîner pourra toujours se réchauffer !

  • Instaurer un temps limité pour les écrans : télé, tablette, ordinateur ou smartphone... Les outils numériques font partie intégrante de nos vies ! Bien qu'ils aient leur avantages, il ne faut pas en abuser. Apprenez aux enfants à s'occuper sans utiliser les écrans et faites de même. Les kids reproduisent tout : vous ne pouvez donc pas leur demander de laisser tomber la tablette si vous êtes vous-même collé à votre téléphone ! Reconnectez avec votre famille en dégageant des moments où toute votre attention est tournée vers vos conversations.

  • Passer des moments de qualité avec vos enfants : comme dit précédemment, nos emplois du temps sont généralement très chargés. Et au milieu de toutes ces activités, on ne prend finalement plus le temps de juste être ensemble. Un jour dans la semaine, réservez un créneau qui sera uniquement pour vous et vos enfants : faites la cuisine, allez vous balader dans la nature, organisez une soirée films, jouez à un jeu de société ou discutez simplement à cœur ouvert.

Pour aller plus loin dans le slow parenting, nous vous conseillons le livre de la psychologue Malvina Girard.

Vous pouvez également consulter notre article sur la place des écrans dans la vie des kids ou sur les activités à partager en famille pour une parentalité positive.

Et vous, que pensez-vous de cette tendance éducative ? Allez-vous tester le slow parenting à la maison ?

Mis à jour par Laura Dupra le 2 sept. 2019
Article créé le 30 août 2019

Aucun avis sur cet article

Me connecter et gagner +15 Kidipoints

| Anonyme