cityname France

ckcity Fr

pageLoadNum 1

ck_is_first_page vrai

isBgAdPage vrai

Newsletter subscriptions 0

auto show newsletter modal cookie false

Citizen Kid
Patrick Calamia, pilote de Tracker à la BASC
credits

Planes 2 : comment devenir pompier ou pilote de canadair ?


Pour la sortie au cinéma de "Planes 2", l'acteur Fred Testot a rencontré les pilotes de la base de Marignane et les pompiers des Bouches-du-Rhône. L'occasion de découvrir comment devenir soldat du feu et pourquoi pas, créer des vocations chez les enfants.

Pour la sortie au cinéma de "Planes 2", l'acteur Fred Testot a rencontré les pilotes de la base de Marignane et les pompiers des Bouches-du-Rhône. L'occasion de découvrir comment devenir soldat du feu et pourquoi pas, créer des vocations chez les enfants.

Pompier : un métier de légende

Depuis toujours, le métier de pompier fait rêver les enfants. Le soldat du feu est représenté comme un héros, courageux et sportif. Mais que faut-il vraiment pour en devenir un ?

A l'âge adulte, il faut passer un examen d'entrée comprenant des épreuves sportives, des mathématiques et du français basiques.

Pour le sergent Phillipe Nicolas, doubleur de l'un des personnages du film "Planes 2" et pompier volontaire depuis 16 ans, la première qualité nécessaire à un soldat du feu, c'est le courage.

Les pompiers des Bouches-du-Rhône ©CitizenKid

Comment devenir jeune sapeur pompier ?

Les adolescents peuvent choisir de se former dès l'âge de 11 à 13 ans en intégrant les JSP : Jeunes Sapeurs-Pompiers.

C'est ce qu'a fait Raphaël, un jeune homme de 14 ans , également doubleur de l'un des personnages secondaires du film.

Il explique en quoi consiste l'entraînement : "La première année, on apprend la théorie le mercredi puis le samedi après-midi lorsque l'on entre au lycée. La deuxième année, on explore les manoeuvres incendie et le secours à la personne en troisième. On passe le Brevet SP en quatrième année et on devient alors sapeur-pompier".

Il faut bien sûr être sportif. Les jeunes sapeurs-pompiers courent, pratiquent la musculation, font des tractions...

Volontaire depuis 30 ans, Laurent prévient : "Il faut arrêter la Game Boy". Il ajoute même à l'intention des plus jeunes : "Etre pompier, c'est toute l'année. Pas de boîte de nuit le week-end".

L'aéro coordonne les opérations ©CitizenKid

Comment devenir pilote de Canadair ?

Pour le Commandant des moyens opérationnels de la BASC (Base avions de la sécurité civile), Jean-Louis Girardet, "on ne peut pas faire ce métier si l'on est pas passionné".

Mais les "pompiers du ciel" ne sont pas des pompiers à proprement parler. Ils sont mandatés par ces derniers qui gardent le contrôle d'une mission, et font partie de la sécurité civile.

Pour devenir pilote, il faut s'engager dans l'Armée de l'Air et faire partie de l'élite pour être sélectionné car le recrutement est basé sur l'excellence.

Depuis peu, le métier de copilote est ouvert au civil avec des propositions de CDD. Ce procédé a d'ailleurs permis d'accueillir la première femme pilote en France.

Les avions de la BASC à Marignane ©CitizenKid

Pompiers du ciel : les différents avions

La BASC, la base mère, est située à Marignane et peut intervenir sur tout le territoire français. Elle travaille en coopération avec les pompiers au sol, coordonnés par l'aéro et le COS (Commandant des opérations de secours).

Les pilotes se spécialisent sur les différents avions : le célèbre Canadair, utilisé lorsque le feu est établi ; le Tracker, chargé de surveiller la zone et prévenir dès qu'un feu est déclaré ; le Beechcraft ou le bombardier Dash.

Pour les enfants passionnés, rendez-vous le 23 juillet prochain au cinéma pour découvrir la formation de Dusty dans "Planes 2" ou consultez le site destiné aux Sapeurs-pompiers volontaires.

Article créé par Charlotte Loisy le 24 juin 2014

Aucun avis sur cet article

Me connecter et gagner +15 Kidipoints

| Anonyme