cityname France

ckcity Fr

pageLoadNum 1

ck_is_first_page vrai

isBgAdPage vrai

Newsletter subscriptions 0

auto show newsletter modal cookie false

Citizen Kid
Interview de Nino d'Introna

L'évolution des spectacles jeune public


CK : Depuis ces 10 dernières années et à travers votre expérience, avez-vous remarqué une évolution dans le domaine du spectacle, et notamment un changement parmi le jeune public ?

ND : Je vais dire quelque chose d'évident mais je pense que le théâtre est le miroir de la société. Par là-même, même si nous, on ne s'en rend pas compte parfois, le public évolue de la même façon que l'artistique évolue. Le public fait évoluer l'artistique et l'artistique fait évoluer le public. C'est un aller-retour, ça n'est jamais à sens unique. Donc en travaillant auprès d'un jeune public, on est perpétuellement sollicité par les caractéristiques énergétiques de ce type de public jeune.

Je dirais qu'il y a 10 ans, je suis arrivé avec mon expérience des enfants du monde : italiens, français, américains, australiens... puis je me suis concentré en particulier sur les enfants et les adultes qui fréquentent le TNG à Lyon.

C'est difficile de dire dans quel sens le public change. Mais je peux dire peut-être, en étant prudent, que le public d'aujourd'hui devient de plus en plus "rapide". Les outils technologiques d'aujourd'hui (Internet, téléphones, TV, cinéma...), font aussi évoluer le langage donc le théâtre.

Il y a 20 ans, je faisais le même spectacle en Europe et aux États-Unis : aux États-Unis, le spectacle était trop long. Ici, en Italie ou en France, le spectacle pouvait durer 10 minutes de plus. Il y avait déjà une contradiction du réel entre ces deux mondes. Mais même en Europe, il y a des différences (par exemple entre le théâtre français et italien) : le théâtre français, aussi par tradition, est beaucoup plus lié à un théâtre verbal. Moi, italien d'origine, qui gère un théâtre en France, j'essaye de travailler mon théâtre en fonction de ces énergies que j'ai envie d'apporter sur scène au public, parfois pour l'obliger à aller ailleurs ou à aller dans la même direction.

Depuis 10 ans donc, j'essaye de rentrer dans l'énergie du public français et en particulier lyonnais, en essayant de garder un équilibre entre ces deux traditions théâtrales extrêmement fortes et différentes. En 10 ans, le public du TNG a donc pu goûter, au niveau de la création et de la programmation, à cette envie de toujours proposer au public un contraste entre différentes formes linguistiques et théâtrales.

Mis à jour par Elodie Rolland le 24 mars 2014
Article créé le 12 mars 2014

10 ans de créations pour le jeune public >

Aucun avis sur cet article

Me connecter et gagner +15 Kidipoints

| Anonyme