cityname France

ckcity Fr

pageLoadNum 1

ck_is_first_page vrai

isBgAdPage vrai

Newsletter subscriptions 0

auto show newsletter modal cookie false

Citizen Kid
L'interview exclusive de Chantal Goya pour La Planète Merveilleuse

L'interview exclusive de Chantal Goya pour La Planète Merveilleuse


A l'occasion de la reprise de son spectacle de 1982 "La Planète Merveilleuse" pour une tournée dans toute la France, Chantal Goya s'est prêtée au jeu de l'interview CitizenKid. Découvrez tous les secrets de coulisses et les anecdotes glanées au fil de sa carrière mémorable.

A l'occasion de la reprise de son spectacle de 1982 "La Planète Merveilleuse" pour une tournée dans toute la France, Chantal Goya s'est prêtée au jeu de l'interview CitizenKid. Découvrez tous les secrets de coulisses et les anecdotes glanées au fil de sa carrière mémorable.

Vous voilà de retour sur les planches pour une nouvelle virée sur la Planète Merveilleuse. Pouvez-vous présenter le spectacle pour les néophytes ?

Dans "La Planète Merveilleuse", tout tourne autour de la petite luciole qui a très peu de temps à vivre et que je dois ramener sur l'île aux papillons. A bord du carrosse escargot, on traverse de grandes aventures pour enfin arriver au château du Chat Botté.

Il s'agit de l'histoire écrite par Jean-Jacques Debout. Aujourd'hui, on reconstitue tous les décors de l'époque et les costumes ont été faits par Philippe Binot (NDLR : costumier de l'Opéra de Paris).

Côté troupe, je suis entourée par 14 danseurs et 18 enfants qui se relaieront sur scène sans oublier la fameuse petite luciole !

Retour sur scène, sortie d'une nouvelle compilation, tournée partout en France : le rythme est soutenu ! Comment faites-vous pour rester en forme ?

C'est ma vie la scène ! Quand je ne suis pas sur scène, il faut que je bouge, je suis quelqu'un de très actif et j'ai un grand secret : je dors très très bien.

J'ai l'impression que j'arrive à mettre de côté les choses difficiles de la vie, comme dans des petits casiers, et je prend le côté positif pour être bien.

Vous allez retrouver sur scène le fameux personnage du Chat Botté. Parmi tous les héros de contes et d'histoires qui vous ont accompagnée, vous devez bien avoir un petit préféré ?

Tout a commencé par Bécassine : elle est devenue ma cousine et j'en suis très heureuse parce qu'elle est toujours présente près de moi. 

Mais le plus important, ça a été Tintin et la chance d'avoir rencontré Hergé lui-même en 1982, justement lors de la première tournée de la Planète Merveilleuse. Il nous a avoué s'être un peu inspiré de Bécassine pour le personnage de Tintin et il m'a dit « j'aimerais tellement que Tintin soit à coté de vous sur scène".

Jean-Jacques (NDLR : Jean-Jacques Debout) a écrit une chanson sur un bout de table et j'ai dit « je vais m'habiller comme Tintin ». C'est devenu le titre de la chanson !

Côté famille, vous êtes gatée : vous avez donc 2 enfants et 4 petits-enfants. Est-ce que vous les avez déjà amenés à vos spectacles ?

Ils y sont tout le temps et ils adorent ! Quand ils étaient petits, mes enfants se mettaient dans les coulisses, ils regardaient tout, les machineries, les gens qui entraient, sortaient... Maintenant, ils connaissent tout par cœur !

Quelques derniers mots ?

Je donne rendez-vous à toutes les familles pour la tournée. Ça me fait tellement plaisir de rencontrer les spectateurs : ils sont mon premier public et ça ne s'oublie pas.

Si vous ne m'avez pas oubliée, moi je ne vous oublierai jamais !



Publié par Coline Ginchelot le 16 déc. 2013

2 avis sur cet article

  • Pas d'accord du tout Isa169 ! au contraire, les enfants se retrouvent grâce à ce genre de spectacle dans un monde merveilleux d'enfants et pas derrière leurs consoles de jeux à tuer tout et n'importe quoi. De plus, personne n'est obligé d'aller à ces spectacles !

  • Je trouve que c'est un peu dépassé à l'heure de l'informatique, numérique et autre technologie

Me connecter et gagner +15 Kidipoints

| Anonyme