cityname France

ckcity Fr

pageLoadNum 1

ck_is_first_page vrai

isBgAdPage vrai

Newsletter subscriptions 0

auto show newsletter modal cookie false

Citizen Kid

Ivan Tsarevitch et la princesse changeante +6 ans

Ivan Tsarevitch et la princesse changeante
credits

Fiche technique

Un film de : Michel Ocelot
Nationalité : Français
Date de sortie : 28 sept. 2016
Année de production : 2016
Durée : 59 minutes
Titre original : Ivan Tsarevitch et la princesse changeante

"Ivan Tsarevitch et la princesse changeante", le 10e conte de la série d'animation pour enfants "Dragons et Princesses" signée Michel Ocelot, sort au cinéma le 28 septembre 2016, accompagné de 3 autres histoires.

Le père du jeune Tsarévitch est mourant. Seules trois prunes d'or du Tsar des Jardins pourraient le sauver.

Mais il faut passer par tant d'épreuves, par tant de tsars cruels, et aussi par la Princesse Changeante, qui rend fous tous les hommes qui l'approchent...

Dans l'ambiance feutrée d'un cinéma, un vieil homme, un garçon et une fillette jouent à «si j'étais...», et imaginent des contes inspirés du folklore ou inventés de toutes pièces.

On trouve aussi "Le Mousse et sa Chatte", "La maîtresse des monstres" et "L'Écolier Sorcier".

Retrouvez notre interview du réalisateur du film Michel Ocelot.


Mis à jour par Agathe Mathieu le 29 sept. 2016
Article créé le 28 juin 2016

Photos

Vidéos

Interview de Michel Ocelot

Bande-annonce Ivan Tsarevitch et la princesse changeante

L'avis CitizenKid

Après "Kirikou", "Azur et Asmar", "Princes et Princesses", Michel Ocelot présente "Ivan Tsarevitch et la princesse changeante". Mais il n'y a pas que l'histoire d'Ivan qui est racontée, il y aussi "Le Mousse et sa chatte", "L'Écolier sorcier" et "La Maîtresse des Monstres".
Ce sont donc 4 contes illustrés par le magicien de l'animation française. Comme fil conducteur, on a 2 enfants et un vieux projectionniste qui inventent et dessinent des contes. On les voit échanger leurs idées puis vient le résultat final. Même si on se passerait bien de cette partie, elle est rigolote pour les enfants et donne un sens aux enchaînements.
On préfère bien sûr les moments de poésie et de magie qui suivent. Des silhouettes noires se déplacent dans des décors sublimes mêlant motifs persans ou illustrations indiennes. Car on voyage beaucoup à travers ces 4 moments : Taj Mahal, bateau de pirates,
On a beau ne pas voir leurs visages, on est touchés par les personnages, on ressent leurs émotions. L'histoire n'est pas édulcorée : les pirates sont cruels, les adultes parfois brutaux, les monstres effrayants (mais pas trop)... Et l'innocence de l'enfance, l'amour, l'amitié, ne sont jamais loin.
Et surtout : les histoires sont modernes. On reste dans les schémas classiques des bons et des méchants, d'une histoire simple et d'une fin heureuse. Mais les filles ne sont plus des potiches et ont leur mot à dire. Bravo.
Magique, différent. Le cinéma de Michel Ocelot fait du bien aux enfants, et nous fait du bien à nous aussi les grands. Un moment poétique, parfois drôle, parfois émouvant, suspendu du temps. Du plaisir pour toute la famille.

Publiée le 29 sept. 2016 par Agathe Mathieu

2 avis sur ce film

    A voir absulement

    MAGNIFIQUE. et MERVEILLEUX.... Avec un projectionniste, un garçon et une fille imaginent, dessinent et se déguisent à l'image des héros de 4 contes. Comme sortis d'un théâtre d'ombre, les dessins de silhouettes noires s'animent soudain sur fond très coloré et les histoires, toutes aussi envoûtantes, commencent. La qualité du récit à la morale édifiante et la voix du narrateur renforce ce moment magique qui touchent les enfants comme les adultes. A quand le prochain film?

Me connecter et gagner +15 Kidipoints

| Anonyme
Ma note :